Maître BANAKAS assiste les victimes d’accidents de la circulation, d’infractions, d’accidents de travail ou d’erreurs médicales.

Elle vous accompagne dès vos premières démarches administratives auprès de votre compagnie d’assurance et ce jusqu’à la défense de vos intérêts devant les juridictions civiles et pénales.

En effet, il est très important de vous faire assister par un avocat, afin d’éviter des propositions d’indemnisation dérisoires et inéquitables de vos préjudices.

De plus, dans le cadre de ses études d’élève-avocate, Maître BANAKAS a travaillé au sein de la Fédération nationale des victimes d’attentats et d’accidents de la circulation (FENVAC) et au Parquet du Tribunal de Grande Instance de CRETEIL, ce qui lui a permis d’appréhender et de maîtriser les différents facettes et enjeux en droit du dommage corporel ainsi qu’en droit pénal.

  • Les victimes d’accidents de la circulation :

Maître BANAKAS assiste les victimes d’accident de la circulation (piéton, automobiliste, motard, cycliste…).

Les préjudices de la victime sont évaluées selon la « Nomenclature Dintilhac », dont la grille permet une indemnisation des dommages subis.

Maître BANAKAS tentera dans un premier temps de négocier une solution amiable auprès de l’assurance de l’auteur du dommage ou de la victime. 

En cas d’échec, il faudra saisir le Tribunal de Grande Instance territorialement compétent.

  • Les victimes d’accidents de la vie :

Maître BANAKAS conseille et représente les victimes d’accidents de la vie courante qu’ils soient domestiques (brûlure, chute…), extérieurs (chute de ski ou de cheval, etc.) ou  qu’ils donnent suite à une catastrophe naturelle. 

En effet, vous pouvez être indemnisé de ces préjudices si un tiers est mis en cause ou si vous avez un contrat d’assurance prévu à cet effet.

  • Les victimes de crimes et délits :

Les victimes ou l’entourage des victimes d’actes terroristes, de crimes et délits sexuels, ou de violences, peuvent initier une procédure pénale en déposant plainte et en se constituant partie civile pour obtenir une indemnisation de leurs préjudices.

Elles peuvent saisir la Commission d’Indemnisation des Victimes d’Infractions (CIVI), qui permet une indemnisation du préjudice par un fonds de garantie.

En effet, votre préjudice peut être réparé indépendamment de la solvabilité de l’auteur de l’infraction dont vous avez été victime.

Ainsi, Maître BANAKAS vous assiste avec respect et humanité auprès des juridictions pénales (Tribunal Correctionnel, Juge d’Instruction, Cour d’assises), lors de vos démarches auprès de votre assurance et lors de la procédure devant la CIVI.

  • Les victimes d’accidents du travail :

L’article L 411-1 du Code de la sécurité sociale prévoit que tout accident “survenu par le fait ou à l’occasion [de votre] travail” (sur votre lieu de travail, sur votre trajet vers votre lieu de travail, du fait de votre activité, etc.) est présumé imputable à votre activité professionnelle.

Il ouvre ainsi droit à une indemnisation forfaitaire par la sécurité sociale. Une maladie professionnelle est également indemnisable par le versement d’une rente ou une indemnisation forfaitaire.

Maître BANAKAS vous assiste dans vos demandes d’indemnisation auprès du TASS, des juridictions répressives ou dans vos démarches auprès de l’inspection du travail.

  • Les victimes d’erreurs médicales ou de médicaments défectueux :

Afin d’engager la responsabilité médicale d’un médecin en cas d’erreur médicale ou en cas de produit médicamenteux défectueux, Maître BANAKAS devra solliciter une expertise amiable et à défaut judiciaire (en référé).

En raison de l’aléa médical, il est primordial de se faire conseiller et assister par un avocat.